“Avec vous” : le slogan de campagne d’Emmanuel Macron propulsé par LREM

La République en Marche lance discrètement « Avec vous » : le mouvement de la campagne de la majorité présidentielle : de quoi en savoir plus sur les axes importants de la campagne d’Emmanuel Macron pour sa réélection.

Franck Riester spoile la campagne « Avec vous » d’Emmanuel Macron

Ce 28 janvier, le Ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité Franck Riester postait sur Twitter un message : “Faire campagne pour et avec les Français”. Alors non, il ne se présente pas à l’élection présidentielle puisque dans son tweet, il y avait une image : celle d’Emmanuel Macron, avec indiqué “Macron 2022” ainsi qu’un slogan : “Avec Vous”. Seulement voilà, le Président de la République n’a pas encore déclaré officiellement sa candidature à sa réélection. Franck Riester a donc rapidement supprimé son tweet, mais trop tard, les captures d’écran était déjà faites pour immortaliser cette bourde. Le ministre rejoint donc la (longue) liste de membres du Gouvernement qui ont fait des bourdes durant le quinquennat Macron, même si avouons que c’est tout de même moins pire que Blanquer qui fait ses devoirs la veille de la rentrée.

La République en Marche lance le site de campagne de la majorité : Avec vous

En parallèle, le mouvement La République En Marche lançait le site avecvous2022.fr, le site de la campagne de la majorité présidentielle lancé ce 27 janvier dans la discrétion. On découvre alors les grandes lignes de la campagne du futur mais déjà nommé candidat Emmanuel Macron avec pas mal de choses intéressantes.

Ce qui ressort, c’est la volonté de mettre en avant non pas le candidat mais les Français, comme le dit le slogan du site : “Découvrez la voix des Français et faites entendre la vôtre”, mais aucune mention de LREM n’est mise en avant. Ce qu’on peut appeler “mouvement” se veut à l’encontre des autres candidats, puisqu’ils disent notamment : “Vous ne vous reconnaissez pas dans les déclarations des candidats à l’élection présidentielle ? C’est normal, ils ne parlent pas de vous, ils parlent d’eux. Notre démarche est à l’opposée de ça”. La voix des Français oui, mais pas celle des non-vaccinées, puisqu’apparemment le Président de la République a bien envie de les “emmerder”.

avec vous

Une communication axée sur l’économique et le social

Sur le site donc, on peut découvrir des portraits de Français issus de tous horizons, qui racontent leur vies, leurs exploits, leurs échecs, leurs obstacles de façon assez lisse. Mais à côté de ça, le site contient des articles pour parler des sujets politiques actuels importants, défendant corps et âme les actions du Gouvernement et du Parlement durant ces presque cinq années de règne de LREM.

Avec ce cocktail, il semblerait que la campagne d’Emmanuel Macron soit centrée sur l’économique et le social, comme en 2017 finalement. Peut-être est-ce un manque d’innovation, de changement, ou peut-être est-ce la bonne posture à adopter : ça a fonctionné il y a cinq ans, pourquoi ne pas recommencer ? Une posture qui s’avèrera sans doute plus difficile à défendre. Quoi qu’on pense personnellement de son mandat en terme de social, son bilan va être compliqué à défendre : rappelons que ses réformes et son inaction sur certains sujets ont été très vivement critiqués par l’opposition mais aussi par les Français. Manifestations, grèves, diverses polémiques durant la crise sanitaire et surtout le mouvement des Gilets Jaunes, qui rappelons-le, a été très important durant de très longues semaines !

Mais avant de juger trop précipitamment, je pense qu’il est nécessaire pour tout le monde de patienter et d’attendre le programme prévu par Emmanuel Macron pour sa réélection. Quoi qu’on dise sur un plateau télé, peu importe l’énergie qu’on met dans un meeting, ce qui compte, ce sont bien les programmes et les propositions des candidats qui devraient être les premières raisons d’un vote. Parce qu’au fond, la communication politique, c’est surtout de la forme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.