Chris Ware au Centre Pompidou : l’inspiration est partout autour de nous

Jusqu’au 10 octobre 2022, le Centre Pompidou organise une exposition autour du travail de Chris Ware, l’un des plus grands auteurs de bande dessinée et l’un des plus grands dessinateurs contemporains. Au travers de cette exposition consacrée à son travail, on découvre un créatif, qui s’inspire de son environnement et de son histoire pour toucher ses lecteurs.

Synopsis de l’exposition Chris Ware au Centre Pompidou

« Élaborée en étroite collaboration avec l’artiste, en partenariat avec le Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, cette exposition rétrospective guide les visiteurs à travers l’œuvre de Chris Ware pour leur faire découvrir la richesse du neuvième art.
De nombreuses planches originales, accompagnées d’imprimés rares et d’objets conçus par l’artiste, ainsi que d’agrandissements en couleur commentés viennent démontrer combien Chris Ware est un vrai artiste du livre, un inventeur doublé d’un artisan perfectionniste qui en a proposé de puissants renouvellements, permettant ainsi aux publics de pénétrer au plus près des arcanes du langage de la bande dessinée et de ses potentialités. »

Centre Pompidou
chris ware

Chris Ware, un créatif touche-à-tout

L’étiquette que l’on donne le plus à Chris Ware est celle d’auteur de bande dessinée, mais l’exposition montre en fait tout le contraire. Dessin animé, papercraft, menuiserie, sculpture, etc. Le natif d’Omaha n’a pas que son stylo dans les mains, mais aussi tout un tas d’outils pour l’aider à exprimer sa créativité. L’exposition montre l’évolution du coup de crayon du dessinateur, mais aussi qu’il n’a jamais abandonné ses petites créations qui sortent du papier, qui ne sont pas forcément destinées à être vendues.

chris ware

Nous sommes tous Jimmy Corrigan

Loin d’être dans un style aux détails extravagants, Chris Ware reste simple, même dans ses histoires. Il a réellement commencé sa carrière avec Jimmy Corrigan, surnommé « The Smartest Kid on Earth », qui est en fait un personnage dérivé de la propre personne qu’est son auteur. À partir de cette série dessinée, il décrit en fait la société nord-américaine contemporaine, dans toute sa grandeur, son absurdité, sa tristesse et sa joie. Cela peut paraître assez basique de montrer à la société son reflet, mais le dessinateur le fait tout en simplicité.

C’est ce qui a donné les quelques unes de The New Yorker que Chris Ware a pu dessiner, sur le sujet de la société américaine, à différents stades d’existence. Des unes magnifiques auxquelles il faut se pencher durant l’exposition avec de jolis tirages.

chris ware

Si vous êtes de passage au Centre Pompidou, je vous invite à visiter cette exposition, qui n’est finalement pas très grande, mais dans laquelle on peut se perdre dans les cases de Chris Ware. Une exposition qui rappelle aussi que l’inspiration et les idées sont en fait tout autour de nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.