Seven, peut-on tuer selon la Bible ?

Seven, l’un des premiers films de David Fincher, rassemble Brad Pitt et Morgan Freeman dans une histoire mêlant crime, pêchés capitaux et morale. Un melting pot au point qui donne un très bon film prenant.

Synopsis de Seven

« Pour conclure sa carrière, l’inspecteur Somerset, vieux flic blasé, tombe à sept jours de la retraite sur un criminel peu ordinaire. John Doe, c’est ainsi que se fait appeler l’assassin, a decidé de nettoyer la societé des maux qui la rongent en commettant sept meurtres basés sur les sept pechés capitaux: la gourmandise, l’avarice, la paresse, l’orgueil, la luxure, l’envie et la colère. »

Sept péchés capitaux pour sept meurtres et une enquête de police particulière

Seven, c’est avant tout une histoire de meurtres, au pluriel. Lorsque le premier survient, on découvre une inscription : « Gourmandise », puis « Avarice », sur les lieux des crimes. Très vite, la police comprend que cela correspond aux sept péchés capitaux : une liste de sept actions qu’il ne faut pas faire, d’après une « synthèse » de ce que recommande et enseigne la Bible dans la religion catholique (ce n’est pas une description précise du tout, mais cela en donne une petite idée). A partir de ce moment là, on sait qu’il y aura sept crimes, pas un de plus, mais pas un de moins. La police doit alors trouver l’assassin avant qu’il ne commette d’autres meurtres et c’est là que deux inspecteurs vont se rencontrer.

seven

La rencontre de William Somerset et David Mills : deux inspecteurs que tout oppose

L’officier de police judiciaire William Somerset, expérimenté dans les homicides, s’apprête à prendre sa retraite, mais une affaire va la repousser. Seul, il n’a pas de famille ou d’amis connus, seul son travail a l’air de lui importer. Il fait la rencontre de David Mills, jeune inspecteur de police, qui lui a une femme, des chiens et peu d’expérience. Au début évidement, ils ne vont pas s’entendre : l’un ne veut pas donner de responsabilités à l’autre, pensant qu’il est trop inexpérimenté et en un sens c’est vrai. Mais au fur et à mesure de l’histoire, les deux vont se mettre à égalité et être en fait complémentaires. Jusqu’à un point : la fin du film : une fin cruelle. Mais cette fin sonne-t-elle la fin de la complétion des sept péchés capitaux ou de l’arrestation du coupable, désigné comme « fou » ? Je ne le dirai pas, à vous de regarder Seven !

seven

Que penser de Seven ?

Seven est un film très ambitieux, qui sans être légendaire remplit vraiment sa promesse, avec un thriller plein de rebondissements et qui contrairement aux apparences ne s’enferme pas dans de grandes complexités scénaristiques. En fait on n’est jamais vraiment perdu dans le film et on comprend ce qu’il se passe au fur et à mesure des péripéties, c’est bien dosé. Tout comme la colorimétrie du film, qui nous intègre très bien dans l’environnement et l’ambiance sombre de Seven, dans une ville qu’on comprend pleine de criminalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.