Le Vieux Fusil : la vengeance, poussée par l’amour

On ne peut être insensible à l’histoire du film Le Vieux Fusil. Sans doute parce qu’elle est profondément universelle, mais aussi parce qu’elle raconte une vengeance faite par amour, mais de manière désabusée.

Le synopsis de Le Vieux Fusil

« Montauban, 1944. Le chirurgien Julien Dandieu y mène une vie paisible avec sa femme, Clara, et leur fille Florence. Cependant, l’invasion allemande ne peut le laisser indifférent : préférant les savoir éloignées des tourments de cette guerre, Julien demande à son ami François de les conduire à la campagne, où cette famille possède un château. Une semaine plus tard, ne supportant plus l’absence des siens, Julien rejoint sa famille pour découvrir, avec effroi, que les Allemands ont déjà semé la terreur dans le village. »

Une histoire de vengeance

Ce Julien Dandieu, chirurgien, arrive à son château et découvre des scènes d’horreur qui rappellent évidemment les massacres commis à Oradour-Sur-Glane par une division blindée SS qui remontait vers la Normandie. Son réflexe face à cette situation : se venger. Il a alors pour but de tuer tous les soldats présents dans son château, quitte à le détruire. En fait, cette vengeance est désabusée, en tuant ces Allemands Julien Dandieu ne va pas vraiment en retirer quelque chose. C’est montré par Robert Enrico : il n’a plus d’enfant, plus de femme ; c’est comme s’il n’avait plus rien.

Julien Dandieu, un personnage profondément gentil

Par la perte de ses proches, on comprend que ce personnage est profondément gentil. Cela se voit avec le casting ; on a un Philippe Noiret au visage rond, au ventre légèrement bedonnant et aux lunettes rondes. S’il peut avoir des expressions sévères, on lui donne facilement confiance. Par son métier également : il est chirurgien dans un hôpital, il soigne tous les blessés qui lui arrivent, peu importe qui ils sont.

le vieux fusil

Des flashbacks justifiés, mais parfois trop longs

Durant la vengeance du personnage principal, ce dernier va vivre des flashbacks. Ils vont l’amener à se remémorer des souvenirs principalement de joie, de bonheur (moments en famille) ; datant d’il y a quelque années, quelques mois. Ils permettent surtout de comprendre sa relation avec sa femme, incarnée par Romy Schneider, toujours magnifique. Une histoire débutée un peu par hasard, qui ne devait être qu’une histoire d’un soir, d’une nuit. Une histoire d’mour qui s’est transformée en mariage ; sa femme, il la trouvait magnifique, imprévisible. D’un moment à l’autre, il la perd tragiquement.

Si ces flashbacks ont un vrai intérêt scénaristique et émotionnel, ils sont cependant parfois trop longs, trop appuyés pour au final ne pas vraiment intervenir dans les actions qui se déroulent dans Le Vieux Fusil.

le vieux fusil

Des scènes choquantes, mais bouleversantes

Meurtres, scènes de crimes, de viols, sur des enfants, des femmes, hommes sont au rendez-vous dans Le Vieux Fusil. Si les cris sont déchirants, les scènes violentes, ce n’est pas vraiment ce que l’on retient.

Ce que l’on retient, ce sont les conséquences de ces actes qui sont terriblement dramatiques ; on les vit au travers des yeux du personnage principal. Un homme dont le destin bascule d’un jour à l’autre, alors que l’espoir de la fin de la Seconde Guerre mondiale était grandissant.

Le Vieux Fusil : une photographie incroyable

Ce que je retiens du film Le Vieux Fusil, c’est aussi sa photographie poussée ; la composition des plans a un vrai sens et donne une dimension supplémentaire au film. La scène qui l’exprime le mieux est selon moi celle-ci ; attendant de tuer les soldats occupant son château, Julien Dandieu reste, dans le noir, seul et fatigué. La seule chose qu’il peut caresser, toucher, c’est désormais son fusil, froid et métallique ; c’est en fait tout ce qu’il lui reste, le vieux fusil.

le vieux fusil

Le Vieux Fusil, un film qui raconte des massacres comme celui d’Oradour-Sur-Glane

Si le film donne une vision peut être trop manichéenne de son histoire, il raconte très bien les massacres commis par les SS remontant vers le nord de la France, voyant la défaite arriver. Le Vieux Fusil est un film sensible, qui malgré les longues scènes consacrées à la vengeance, à la traque des soldats et de Julien Dandieu, a une vraie histoire, complète et dramatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.