Pourquoi il faut voter le RIP sur les Aéroports de Paris

Ce texte est un éditorial/discours politique concernant le RIP concernant les Aéroports de Paris, il a été écrit en décembre 2019.

Le RIP, ou Référendum d’Initiative Partagée

Le 10 avril dernier, 248 parlementaires ont déposé un projet de loi visant à affirmer le statut public des Aéroports de Paris. Cela va à l’encontre du PACTE : un autre projet de loi souhaitant privatiser l’exploitation de cette entreprise. Ces parlementaires ont appliqué pour la première fois un principe que j’affecte tout particulièrement : le Référendum d’Initiative Partagée. C’est un recueil de soutiens qui pourrait bien permettre de déclencher un examen parlementaire, ou même : un référendum national !

Pour cela, nous avons jusqu’au 12 mars 2020 pour rassembler plus de 4 700 000 soutiens, soit 10% du corps électoral français. Je vous rassure, c’est possible !

rip

La privatisation en France

Mais pourquoi ne pas vouloir privatiser ADP, me direz-vous ? Sachez que depuis des dizaines d’années, des multitudes de services publics deviennent privés, l’Etat préfère sous-traiter ses missions plutôt que de les assurer lui-même, voici quelques exemples :

  • France Télécom
  • EDF
  • Les autoroutes
  • Air France

La liste est très longue, et ce sont pour la grande majorité des entreprises qui rapportent à plus ou moins long terme, certaines d’entre elles comme Paribas, Total ou encore Renault sont des fiertés françaises, qui n’appartiennent plus aux français.

La privatisation n’est pas bonne pour l’Etat, et bien que des critères économiques soient cités pour vendre VOS biens, c’est tout simplement de la poudre aux yeux. Vendre ces entreprises historiques, qui ont permis à la France de se hisser parmi les plus grandes nations ne permet que de renflouer les caisses publiques, suffisamment pour que la classe politique vieillissante puisse être réélue aux prochaines élections. C’EST DU GRAND N’IMPORTE QUOI, ces gens là jouent avec notre argent, avec nos biens, avec nos emplois !

rip

Pourquoi il ne faut pas vendre les Aéroports de Paris

Vendre les Aéroports de Paris est également une grave erreur ! ADP regroupe les aéroports internationaux tels que : Paris-Orly, Paris-Charles-de-Gaulle et Paris-Le-Bourget ainsi que 10 aérodromes civils d’aviation générale et un héliport. Le gouvernement actuel vend nos entreprises pour créer un fonds pour l’innovation de rupture de 10 milliards d’euros, il espère gagner 250 millions d’euros d’intérêts par an. Pour le Gouvernement, ADP ne représente pas un actif stratégique et pense que cette entreprise n’est que commerciale.

Cependant, l’entreprise ADP à ELLE SEULE permettrait d’apporter en seulement trois ans les 250 millions d’euros d’intérêt par an. En effet, ADP est une entreprise stratégique :

  • 185 millions d’euros de recettes en 2019 : c’est énorme
  • Une progression du titre de 161% en 5 ans : c’est énorme
  • 570 000 emplois directs et indirects : c’est énorme
  • 1,4% du PIB national : c’est énorme

Vous l’aurez compris, ADP représente des enjeux capitaux pour la France, que ce soit sur le plan économique, le plan touristique, ou même sur le plan écologique. Comment contraindre une entreprise privée à faire des efforts sur sa consommation d’énergie et ses rejets de gaz à effets de serre, surtout dans une entreprise aéroportuaire ?

rip

Signez le RIP en cinq minutes !

Soutenir le RIP visant à affirmer le caractère public d’ADP, c’est avant tout un acte citoyen : cela permet à chaque Français d’affirmer sa souveraineté mais aussi d’avoir une belle occasion de voir son avis réellement compter ! Soutenir ADP, c’est faire un pied de nez à la politique désastreuse du gouvernement !

Malgré une communication désastreuse de la part du Gouvernement sur le RIP, vous savez désormais que vous avez le pouvoir de changer les choses ! Malgré des disfonctionnements du système de soutiens et des étapes complexes, bien des choses ont été changées grâce à la pression des citoyens. Actuellement, soutenir ce RIP est très simple, cela prend à peine cinq minutes sur Internet !

Cinq minutes pour changer les choses concrètement, ce n’est rien du tout ! Cinq minutes, c’est le temps que vous passez par jour sur chaque application de votre téléphone ; cinq minutes, c’est le temps que vous passez à regarder la météo du lendemain ; cinq minutes, c’est le temps que votre plat cuise ; cinq minutes, c’est le temps qu’il vous faut pour changer les choses !

Le million de soutiens a été dépassé, il nous en manque quelques milliers afin d’atteindre notre objectif, qui est en fait si proche ! Nous avons jusqu’au 12 mars prochain pour y arriver, dans quelques mois !

Alors, soutenez ce RIP et parlez-en tout autour de vous, afin de montrer que seul le peuple Français, seuls vous, possèdent la capacité à diriger notre pays, et que ce n’est pas au Gouvernement de prendre de telles décisions qui peuvent impacter la France !

Retrouvez d’autres discours sur Cequejepense !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *