Le Flambeau : la parodie de Koh-Lanta, digne successeuse de La Flamme ?

De son nom complet Le Flambeau, les aventuriers de Chupacabra, la suite de La Flamme parodie cette fois-ci les émissions de télé-réalité d’aventure, en reprenant évidemment les codes de Koh-Lanta, le jeu d’aventure télévisé le plus connu en France. Le Flambeau est-il la digne suite de La Flamme ?

Synopsis de Le Flambeau

« Au revoir la villa et bonjour Chupacabra. Après LA FLAMME, Marc et 15 autres candidats vont devoir s’affronter et survivre sur une île déserte. Épreuves physiques, manipulations mentales et trahisons émotionnelles seront les ingrédients de ce cocktail tropical.

Une irrésistible parodie des émissions de téléréalité de dating signée Jonathan Cohen avec un casting époustouflant. Adaptation du format américain « Burning Love » (2012-2013) produit par Ben Stiller.« 

Le même humour que La Flamme, mais aussi les mêmes personnages : de quoi tourner en rond

L’humour potache qu’on connaît bien de Jonathan Cohen, Jérémie Galan et Florent Bernard notamment, est de retour. Si la narration est toujours présente, avec des intrigues nées des personnages et du déroulement du jeu, l’humour a du mal à se renouveler. Ce problème vient en partie du retour de nombre de personnages de La Flamme, qui « recycle » parfois les gags, les mimiques des candidats de la parodie du Bachelor. C’est dommage parce que cela donne un aspect « suite de sketchs » à la série, ce qui nous sort de l’arc narratif principal.

Mais de l’autre côté, la série arrive très bien à se renouveler grâce à une autre myriade de personnages : entre le complotiste, le sectaire catholique, l’influenceur en quête de notoriété, le quinquagénaire qui profite de la vie, ces caractères différents viennent donner un bon vent de fraîcheur, sur une île où il fait chaud. De même que pour le présentateur qui est changé avec un Jérôme Commandeur qui reprend très bien les intonations de Denis Brogniart, présentateur de Koh-Lanta.

le flambeau

Le Flambeau, pastiche parfait de Koh-Lanta

Une bonne parodie, un bon pastiche, doit reprendre les codes du programme qu’il détourne. Cela permet de faire comprendre immédiatement les ressorts comiques. Ces codes-là, ils sont créés par les émissions pour justement être comprises dès les premières secondes. Le Flambeau reprend donc très bien cet imaginaire collectif, ce référentiel commun qu’est Koh-Lanta, comme aurait pu l’analyser Roland Barthes dans ses Mythologies.

Mais Le Flambeau, en plus de faire rire par ses personnages hauts en couleur, use des ressorts épiques du jeu pour s’en moquer en les rendant absurdes. Si vous connaissez la formule Koh-Lanta, Le Flambeau va vous surprendre et dans le bon sens en plus.

le flambeau

Dépasser la parodie d’émission de télévision : la recette se confirme

Comme j’ai pu le dire précédemment, Le Flambeau se sépare parfois du cours de l’émission qui est censée être le fil rouge. De quoi perdre les spectateurs en un sens en tentant de les emmener dans une sorte de délire comique. Malheureusement, ça ne prend pas à tous les coups et ça va parfois trop loin. Mais finalement, on peut penser que Koh-Lanta fait pareil, dans une moindre mesure certes. Les auteurs se sont laissés aller pour changer de temps en temps le format-même des épisodes, ou l’on quitte occasionnellement le cours du jeu pour aller vers d’autres intrigues. Au moins, ces intrigues secondaires permettent de faire avancer l’aventure principale, mais Le Flambeau n’aurait peut-être pas été moins bien sans.

le flambeau

Le Flambeau : vers un « Marc Comedic Universe »

Avec le retour de nombre de personnages et des références à La Flamme, Le Flambeau a l’air de confirmer la création d’un « Marc Comedic Universe », à ne pas confondre avec le « Marvel Cinematic Universe ». Il s’agit d’un univers dans lequel on trouve Marc au centre (au moins du point de vue de la caméra), entouré de personnages, mais aussi d’histoires qui ne font pas partie de notre réalité. Ce « Marc Comedic Universe » est un peu comme une réalité parallèle, où l’on fête la Jean-Guile par exemple. Pour l’instant, on ne sait pas si La Flamme et Le Flambeau auront une suite, cela dépendra a priori de l’intérêt du public. Mais l’on peut s’attendre, si suite il y a, au retour de plusieurs personnages et d’intrigues dans une prochaine saison. Alors, difficile de savoir quel jeu télévisé sera à son tour parodier, mais les suppositions sont ouvertes.

le flambeau

Si vous avez aimé La Flamme, vous allez aimer Le Flambeau

Le Flambeau reprend une bonne partie de ce qui avait fait La Flamme, sans être forcément moins bien. Si l’on aurait aimé plus de renouveau, notamment sur les personnages (bien que la création d’un univers puisse être enthousiasmante) et sur l’humour, la série reste plaisante. Si vous n’avez pas regardé La Flamme – faites-le, c’est vraiment drôle – regardez cette saison d’abord. Si vous avez aimé la parodie du Bachelor, alors foncez regarder le pastiche de Koh-Lanta, normalement vous ne serez pas déçu.

Le Flambeau est disponible en intégralité sur myCANAL.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.